Comment se maquiller en 7 étapes ? (spécial homme)

Parce que vous êtes de plus en plus nombreux à me suivre et pour certains vouloir commencer à vous initier au maquillage homme, je me dois d’être didactique dans ma démarche envers mes lecteurs. Je vous propose donc un mode d’emploi détaillé afin de mieux vous guider dans les différentes étapes d’application des produits… qui sont bien pour les hommes ! Si certains d’entre vous ne vont rien apprendre à travers ces lignes, indulgence Messieurs, d’autres en seront ravis, enfin je l’espère !

– Etape 1 « J’ai une peau préparée à recevoir des produits maquillants »

C’est un préalable obligatoire. La peau de votre visage doit être parfaitement propre, lisse, hydratée et dépourvue de toutes cellules mortes, d’impuretés ou résidus. Le but est d’éviter toutes traces disgracieuses ou surcharges lors de l’application des produits maquillants. C’est l’un des secrets de l’effet naturel et discret qui est recherché avant tout. Pour cela, utilisez un exfoliant hydratant de bonne qualité.

– Etape 2 « Je commence par un anti-cernes »

Si vous en ressentez le besoin, débutez par l’emploi d’un anti-cernes. Il s’utilise AVANT le fond de teint. La plupart du temps présenté en stick avec plusieurs choix de coloris, il est facile à appliquer. Optez pour une teinte la plus proche de votre peau. En cas de doute entre deux, préférez une couleur légèrement plus claire qui favorisera une meilleure luminosité. L’objectif étant de corriger les poches et masquer l’aspect bleuté des cernes. A répartir par tapotement sans oublier le coin de l’œil.

– Etape 3 « J’applique un fond de teint »

Votre épiderme est prêt ! L’utilisation d’un fond de teint (fluide comme le Fonteint de Myego) répond à l’exigence d’unifier le teint. Il est recommandé de déposer une noisette du produit sur votre index pour débuter. En l’étalant doucement de l’intérieur de votre visage (nez) vers l’extérieur (oreille), sans oublier le cou. Répartir uniformément sur la peau jusqu’à ce que la crème soit entièrement absorbée et le degré de teinte souhaitée atteint. Sachez qu’il ne s’applique pas sur la barbe ou la moustache.

– Etape 4 « J’emploie une poudre anti-brillance »

Si le fond de teint unifie, la poudre a ensuite pour effet de matifier. Afin de répondre au mieux à votre carnation, plusieurs coloris sont disponibles. Peau clair, hâlée, foncée, noire… ou en transparent, vous trouverez forcément votre bonheur. Certains produits sont enrichis en anti-oxydants (vitamines C et E). Munissez-vous d’un applicateur mousse (pour une application par petites touches) ou un pinceau (en effleurant la peau par « balayage »). Accessoires généralement fournis par les fabricants. Effet léger et naturel garanti afin d’éliminer toutes zones luisantes sur le front et le nez. Le but n’est pas d’ajouter une couleur ou une texture visible mais bien une finition mate uniforme parfaite.

– Etape 5 « J’essaie le crayon contour de l’œil »

Tout à fait optionnel, vous pouvez utiliser un crayon pour le contour des yeux. Et cela, AVANT votre mascara que nous verrons dans la prochaine étape. Qu’il s’appelle « khôl », « eyeliner », etc… ce crayon existe en plusieurs coloris (en noir ou brun en principe) et son rendu peut être plus ou moins rapidement visible. Comment bien l’utiliser ? Dessinez une fine ligne jusqu’au trois quarts de la longueur de la paupière et au plus près des cils. Sur la paupière inférieure en allant de l’extérieur vers l’intérieur et/ou sur la paupière supérieure en allant de l’intérieur vers l’extérieur. Une ligne (trop) épaisse donnera un regard (trop) sévère. A utiliser avec parcimonie pour simplement souligner votre regard et renforcer la couleur de vos yeux. Précisons qu’il n’y a pas de règles quant aux couleurs : un crayon marron s’accorde parfaitement à des yeux noisettes. Mais selon l’effet d’intensité recherché ou la luminosité extérieure (jour ou nuit), le noir peut aussi convenir.

– Etape 6 « J’utilise un mascara pour cils et sourcils »

Disponible en noir ou en transparent, le mascara s’applique généralement sur les cils supérieurs uniquement. L’objectif est de mieux les discipliner pour un regard plus éclatant et expressif. Pour être plus pragmatique, le mascara va allonger vos cils, les épaissir un peu et les fixer. Un léger rendu « brillant » en plus (à vérifier selon les produits). N’en abusez pas afin de conserver un effet souple et naturel. Appliquez votre mascara grâce à sa brosse intégrée, de la racine jusqu’à la pointe des cils, lentement d‘un seul geste. Ce même mascara est un bon outil pour « coiffer » vos sourcils. Si ces derniers sont clairs et pour éviter de paraître trop « maquillé », optez sans risque pour le mascara transparent.

– Etape 7 « Je termine par un soin hydratant protecteur pour les lèvres »

Afin de terminer avec un dernière touche beauté, offrez un moment de confort à vos lèvres. Pour éviter gerçures ou pelage disgracieux, il est simplement recommandé de les hydrater à l’aide d’un baume protecteur nourrissant. Choisissez du transparent. Pour aller plus loin, vous pourrez aussi dénicher des soins qui confère une légère brillance naturelle. Les ingrédients à repérer dans ce type de produits sont l’huile de jojoba ou de tournesol, l’aloé vera, l’acide linoléique, la vitamine A ou E… Il est possible d’associer cette démarche à un sérum « regonflant repulpant » dont l’effet est plus marqué, pour une bouche mieux dessinée. Ou si vous avez des lèvres fines que vous souhaitez plus sensuelles, ou pour les mettre en valeur, il y a le Fulmonty Baume lèvres de KenMen.

Vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice et témoigner ? Ça se passe juste en dessous…

Publicités

8 commentaires

  1. Bonjour,

    Dans le vous dîtes : « La peau de votre visage doit être parfaitement propre, lisse, hydratée et dépourvue de toutes cellules mortes, d’impuretés ou résidus. »

    Pour les hommes ayant la peau sèche, le maquillage n’est pas adapté ?

    Merci pour votre article,

    Henry

    • Bonjour Henry,
      Le maquillage est destiné à tout type de peau, sèche, grasse ou mixte. En fait, j’expliquais dans l’article que le soin de la peau est un préalable à l’application de ce type de produits. En effet, pour que le maquillage tienne mieux, pour qu’il soit uniforme et que le résultat soit naturel, il faut une peau en pleine forme. On n’applique pas du maquillage sur une peau non nettoyée. Si vous avez pas la peau sèche, il est essentielle de l’hydrater. De plus, après une exfoliation, un hydratant est, à mon sens, « obligatoire ». Une routine de soins NETTOYER+EXFOLIER+HYDRATER permet d’avoir un épiderme frais et lisse. Les impuretés et une peau trop sèche engendrent un maquillage non uniforme qui ne tiendrait pas. Et donc, bien sûr, le maquillage est aussi adapté aux hommes qui ont la peau sèche… (et entretenue, c’était le sens de mon article). Merci de m’avoir sollicité à travers ce commentaire. A votre disposition pour tout élément complémentaire !! Et n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir automatiquement les prochains articles par mail. C’est 100% gratuit et pratique ! A bientôt.

  2. Bonjour !
    Il me semble plus adapté de mettre l’anti cerne après le fond de teint ! Bien que certaines personnes préfèrent le mettre avant, ce n’est en aucun cas, à mon avis, une obligation.
    De plus il en existe je crois sous d’autre forme que le stick. Ayant des cernes très prononcés, j’utilise un correcteur plus épais, mais je sais que les anti cernes liquides ont un rendus beaucoup plus naturels !

  3. Bonjour,
    Merci pour cet article, et bravo pour votre blog il contribue à l’ouverture de certains esprits encore fermés.

    Thierry

  4. Bonjour Stéphane,
    Dans la continuité de cet article, quel serait d’après toi le contenu de la trousse de maquillage type (accessoires et produits) ?
    Merci d’avance,

    Robert

    • Bonjour Robert,
      Justement, c’est un sujet que j’aborde dans mon livre ! Une trousse pour un homme est moins remplie que celle d’une femme. Il n’y a pas de fard à paupières, une large palette de couleurs… Quelques pistes pour remplir son vanity : 2 ou 3 pinceaux (un large type Kabuki, un plus fin en biseau pour le contour des yeux et le maquillage de précision), un fond de teint, une poudre matifiante, un anti-cernes, un mascara. Voici la base selon moi. Astuce : A cela j’ajouterai du papier matifiant. Ce sont des petites feuilles très fines qui fonctionnent comme un buvard que l’on trouve facilement pour absorber l’excès de sébum en journée, sans ôter le maquillage comme un kleenex pourrait le faire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s